Où manger et boire

Eating in Malta

Les Maltais adorent leur nourriture et leurs boissons. Vous pouvez trouver des restaurants, des snack-bars, des pastizzerias, des boulangeries, des bars servant des apéritifs et un nombre croissant de food trucks de bonne qualité un peu partout dans les îles. Les pizzas et les pâtes sont des produits courants dus à l’influence italienne, mais des poissons, de la viande et des salades de bonne qualité sont faciles à trouver si vous savez où chercher. En général, une file d’habitants signifie que vous pouvez espérer des portions abondantes de bonne nourriture à des prix abordables.


New Call-to-action

Les prix des boissons à Malte sont très raisonnables ; c’est notamment le cas de la bière légère locale Cisk, qui est de loin le rafraîchissement le plus populaire en été. Comme dans tout le bassin méditerranéen, les bars et clubs sont ouverts tard dans la nuit, et des horaires de fermeture à 4 heures du matin sont la norme dans des lieux comme St Julian et Paceville.

Nous vous proposons un rapide tour d’horizon des lieux où manger et boire à Malte, y compris certains des meilleurs endroits pour sortir le soir.

 

La Valette

La capitale de Malte est historiquement le lieu où tout se passait, avec de nombreux cinémas populaires, des théâtres et des bars qui attiraient à la fois les habitants et les marins britanniques stationnés là.

Après quelques années de sommeil, La Valette vit actuellement un renouveau et offre maintenant de nombreux lieux où l’on trouve une nourriture et des divertissements de qualité, attirant ainsi une foule croissante.

Strait Street est certainement au centre de ce renouveau, avec de nombreux bars d’après-guerre restaurés dans l’esprit de l’époque où Strait Street était fréquentée par les marins britanniques et les filles délurées. Le Tico et le Loop Bar sont deux bars populaires qui proposent de la restauration et des concerts réguliers, tandis que le Streat, que vous trouverez plus loin dans la rue, est un bar à whisky servant des repas savoureux pour des prix moyens.

 

Loop Bar

 

Pour découvrir les saveurs de Malte et si vous aimez les tapas, le charmant petit Legligin (qui est le nom affectueux donné aux buveurs à Malte) sur St Lucy Street propose un dîner à prix fixe (23,95 €) au cours duquel vous verrez apparaître un défilé sans fin de plats méditerranéens. L-Ingliż sur St John Street est un tout petit bar au caractère bien trempé (principalement grâce à Albert, le propriétaire) qui propose des boissons à un prix raisonnable, de la bonne cuisine locale et une ambiance typique de La Valette. Vous pourrez profiter du Wi-Fi gratuit et utiliser leur imprimante moyennant une somme raisonnable.

En plein été, de nombreux concerts impromptus ont lieu dans les rues de La Valette, mais le Django, au début de Republic Street, est certainement le meilleur endroit pour écouter de la musique live dans l’île. Du jazz au rock indépendant et au swing, la programmation est variée et l’atmosphère électrique. L’entrée aux concerts coûte habituellement entre 2 € et 5 €. Si danser vous ouvre l’appétit, le Ġugar, de l’autre côté de la rue, propose une sélection (à des prix très raisonnables) de ftiras végétariens, de wraps, de salades et de smoothies, qui fera rugir votre moteur avec un carburant sain. Le vendredi à partir de 20 h 30, le Bridge Bar, situé juste après Victoria Gate, accueille des jazz sessions de premier ordre, sous les étoiles en été. Asseyez-vous sur les marches à l’extérieur et profitez gratuitement de la musique.

Si vous faites une balade dans La Valette en journée, le Reno dans Zachary Street propose des repas à des prix très abordables, ce qui l’a rendu très populaire auprès de ceux qui travaillent dans la ville, alors que le Piadina, sur St Lucy Street, à la sortie de Merchant’s Street, confectionne les meilleurs sandwichs et salades que vous puissiez imaginer.

 

Gżira, Sliema, St Julian et Paceville

Ces villes voisines sont les plus populaires auprès de tous ceux qui souhaitent se divertir. Nuit et jour, ce secteur grouille d’habitants et de visiteurs dégustant du café et des glaces, assis en terrasse pour un déjeuner au soleil ou buvant et dansant jusqu’au petit matin à Paceville.

Certains lieux de restauration de Gżira, peut-être la plus calme des trois, méritent d’être découverts. Grassy Hopper sur St George’s Street (ouvert jusqu’à 16 h 30 le week-end, et le soir le vendredi et le samedi) est un petit café végétarien avec un grand cœur. Vous attendent là un menu tout simple (essayez le burger épicé aux pois chiches), des jus de fruits frais, des smoothies, des desserts légers, le tout à bas prix, avec des portions abondantes et dans une atmosphère conviviale.

Dirigé par un couple de Néozélandais, le Mint sur Stella Maris Street, à Sliema (ouvert de 08 h 00 à 16 h 00), mérite probablement le prix de la meilleure cuisine de bistro de l’île. Attendez-vous à y trouver une appétissante sélection de petits-déjeuners, tartes, snacks, gâteaux, desserts et smoothies, dont vous ne pourrez plus vous passer.

Si vos papilles en redemandent, le Dolci Peccati au 268, Tower Road, à Sliema, porte bien son nom (qui signifie doux péchés) et propose des glaces italiennes et des pâtisseries auxquelles il est absolument impossible de résister. Le Piccolo Padre, un peu plus bas et de l’autre côté de la rue, est une pizzeria établie de longue date où vous pourrez manger en surplombant la mer.

À St Julian, essayez le Bianco’s sur St George’s Street, si vous avez envie de succulentes pizzas, de pâtes ou de salades, ou le Gochi, un peu plus haut dans la même rue, pour des sushis fraîchement préparés, à des prix raisonnables, à emporter ou à déguster sur place dans ce restaurant de style japonais. Le Juuls est un reggae bar à l’ambiance très cool, réputé pour ses mojitos à la fraise et qui sert également des smoothies et une cuisine végétarienne aussi saine que délicieuse.

 

Cuisine à petit prix

Les pastizzerias sont probablement les lieux de restauration les plus économiques des îles maltaises. Fleurissant littéralement à tous les coins de rue avec des noms accrocheurs tels que Sphinx ou Maxims (ou une forme proche comme Mc Sims ou Mc Sean), ces boutiques de restauration à emporter vendent les fameux pastizzi maltais ainsi que les qassatat, des feuilletés fourrés aux épinards ou à la ricotta, des tranches de pizza, des saucisses et bien d’autres choses encore. Même si ce n’est pas ce qu’il y a de plus sain, cela vous permettra de manger quelque chose de bon et de chaud pour un euro ou deux.

 

Pastizzerias

 

Les ftiras sont encore une autre possibilité bon marché. Vous en trouverez dans la plupart des snack bars de Malte. Les pains maltais avec huile d’olive, purée de tomates, thon, salade et olives et les ftiras coûtent généralement quelques euros et constituent un repas nourrissant.


Consultez notre chapitre complet « OÙ MANGER ET BOIRE » dans note guide du voyage à Malte et retrouvez nos suggestions. Télécharger le gratuitement dès maintenant.


New Call-to-action

Comments

comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *